x_ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt.

x_ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt.





[Terminé] Je suis une douloureuse vérité, et vous un magnifique mensonge | Selah

Sam 6 Oct - 18:39

Image Perso
Suzeraine des morts

Nom: Aucun

Prénom: Selah

Sexe: Femme

Âge: Dit aussi vieille que le monde

Le clan: Stigmas

La race: Démone 1ère Génération

Le métier: Stigmate de la Mort




IMAGE PERSO 550*180px
La jeune fille courrait, courrait. Elle était pourchassée, les villageois voulaient sa mort. Pourquoi, se demandait-elle avec des larmes ? Elle ne faisait que s'amuser, alors pourquoi on voulait la tuer? Ce n'est pas sa faute si le fils du chef du village est mort alors que son corps battait dans ses mains. Pourquoi il n'avait pas trouvé ça amusant ? Elle, elle avait adoré. C'était juste un jeu, alors pourquoi cette haine ? On l'avait même traitée de sorcière… Futilité. Tout ça, car elle s'était aussi extasiée devant sa construction organique : sa chevachien ! Mais qui n'aimait pas faire des puzzles ? Elle l'avait juste fait sur des êtres vivants elle… Elle fuyait, elle fuyait la jeune fille, et dans le noir elle ne vit pas la falaise et elle chuta… Son corps immobile gisant en contrebas.

Comment je suis née ? C'est une question futile. La véritable question qu'on se doit de poser, c'est, comment je suis morte ? Étais-je une âme remplie de regret, qui voulait tant faire, mais n'a pas pu, ou bien était-ce une aussi noire que les plus profondes ténèbres de notre monde ? Pour ma part, je donne une autre réponse. Je suis ici, car la Mort avait peur de moi. Effrayée de prendre en son sein ma personne, qui devait être bien trop terrible pour elle.

Je me rappelle des premiers temps de notre monde. À l'époque, c'était un endroit comme ce nouveau monde que nous avons découvert Elwynn. Remplis de vie… De trop de vie, et pas d'assez de morts. Mais ce n'était pas mon questionnement au début. J'ai cherché pendant quelque temps ce que j'étais. Une démone, c'est comme ça qu'on m'avait appelés au début… Je pouvais le comprendre, mon corps d'origine était clairement le fruit d'une invention pour les histoires effrayantes. Avec le temps, j'ai fini par accepter cette appellation.

Liée à la magie, et ce, dès mon premier jour en tant que démone, j'ai naturellement guidé mes recherches sur ma personne dans cette direction. Le commencement, c'était juste des apprentissages très simples. Mais plus les années passaient, plus j'ai cherché à pousser mes interrogations non plus sur ce que j'étais, mais sur ce que je suis, et je serrais. La différence ? Tu es un aveugle si tu ne peux pas comprendre la différence. J'ai arrêté de me demander ce que j'étais, pour porter mes yeux sur l'avenir. Mais au fond, je peux comprendre ton incompréhension. J'étais comme toi au début… Aveuglée par la beauté de ce mensonge qu'est la vie.

J'avais fait des recherches sur la mort plus exactement, la destinée qui semblait nous attendre tous. Je voulais comprendre pourquoi on mourrait, et pourquoi nous, les démons, renaissions ? Il y avait forcément une raison, au-delà de ce qu'on dit, un être trop maléfique, ou un être remplis de regret. Plus exactement, pourquoi eux, et pas tous les autres ? Qu'est-ce qui les différenciait ? Des dieux, choisissaient-ils qui avaient le droit de mourir ? Ou bien, ces âmes possédaient un pouvoir particulier ? Pouvait-on utiliser ce pouvoir pour ramener les êtres chers ? Des questions sans intérêts à vrai dire, mais que je ne regrette pas d'avoir posé. Cependant, mes recherches dans l'occulte, et des magies que les gens jugent mauvaises avaient attiré les foudres des autochtones, qui ont voulut me chasser… Évidemment, je ne me suis pas laissé faire… Et c'est là, que j'ai eu la révélation que j'attendais tant !

Je me rappellerais toujours de cette sensation… De ma première fois. Ce sentiment grisant d'ôter la vie à une personne, de se délecter de son dernier souffle. Toutefois, j'étais insatisfaite en regardant le cadavre, immobile, et qui ne servait plus à rien désormais… Naïve que j'étais, j'ai préféré passer mon chemin, et continuer à explorer le monde… Et à tuer, encore et toujours. À tuer pour donner la mort à des personnes qui allaient de toute façon la recevoir. En quoi est-ce mal ? Je ne fais qu'avancer la fin de leur vie inutile, vu qu'à la fin, tout finira par disparaître. Devant une telle inutilité d'existence, la mort n'est pas un cadeau ?

Mais de plus en plus de personnes, qui ont fini tuer par nos confrères les démons bien des années plus tard, ne validant que ma théorie, ont essayés de me tuer. Des héros qu'ils se nommaient. Des imbéciles si tu veux mon avis. Cependant, cela me permit de faire quelques choses… Je devais valider une théorie que j'avais émise sur l'âme. Est-ce qu'une âme avait assez de puissance pour créer un corps d'elle-même, et les corps des démons étaient donc les apparences physiques de l'âme, et surtout, pouvait-elle dévorer celle des autres pour les faire siennes, comme les êtres vivants ?

J'ai donc récolté les cadavres des prétendus héros qui s’empilaient sur mon territoire. Un puits profond et naturel que j'avais pris comme ma demeure, après avoir éliminé ceux qui y habitaient avant. Des cadavres, je prenais les parties qui me plaisaient le plus, les plus aptes, et je formais un corps. J'avais de grands espoirs en ce corps. Puis, je fis une chose qui probablement changea mon flux à jamais, ou peut-être le défini plus concrètement pour ce que je suis aujourd'hui.

Dans un grand rituel magique, j'ai passé la totalité de mon flux, et de mon âme, dans mon bras gauche… Préparant le transfert de celui dans le corps inerte présent sur l'autel. Puis je le fis. Je tranchai mon propre bras gauche… Et ce fut le noir. Quand j'ouvris les yeux, je pouvais voir mon ancien corps en train de pourrir, alors que le mien était… Oui, tu l'as compris. J'ai pris le contrôle du corps qu'est le mien actuellement. Bien plus apte à ma magie que mon précédent corps. Après tout, tout mon nouveau corps avait reçu mon flux et s'y était adapté.

Fière du succès de mon expérience, qui ouvrait les portes sur les véritables questions que je me posais, et fort de mon nouveau flux… Je tuai de nouveau. Et cette sensation… Ahhhh~ Je m'en souviens encore plus que la première personne à qui j'ai fait étreindre la mort. Sentir l'âme de la personne se faire happer par la mienne, se faire dévorer, et agrandir la mienne… C'était si… Exquis… Divin… Orgasmique.

Oui, tu peux te demander, mais pourquoi je n'ai pas tout tuée sur mon passage alors ? Surtout, que la guerre entre les démons et les autres races natives commençaient, j'aurais peut-être même plus supplanté les deux chefs de guerres démons du futur, et même Hadès ? C'est pour ça que vous êtes tous des aveugles. Sans vie, il n'y a pas de mort. C'est aussi simple que ça. Mais pour autant, la vie ne m'intéressait déjà plus… Je ne m'en étais juste pas rendu compte. J'étais déjà morte à ce moment après tout.

Ma renaissance était la preuve que j'avais connue la mort. Mais elle ne m'a pas gardé, cela voulait dire qu'une chose. J'étais destinée à devenir une avec elle. Cependant… J'allais la dompter elle. La mort allait être mienne. Qu'il s'amuse, les démons, les humains, les anges, Hadès… Les traîtres ! Qu'ils s'amusent de leur domination sur leur vie éphémère. Dominer la mort était devenu pour moi mon objectif.

C'est ainsi que, profitant de la guerre, j’attirais de grands nombres des races disparues aujourd'hui et de démon dans mon repère, dévorant plus en plus de leurs âmes… Pour ensuite restituer une petite partie de la mienne dans leurs corps. C'est pendant cette période donc que la Thrène, mon domaine est né. J'ai capturé des âmes pour les dévorer, pour ensuite les restituer dans des morts, les levants à mon service. J'ai créé des chimères, des amas de plusieurs créatures, que j'ai animé. J'ai soumis des esprits en les corrompant… Même les vivants y avaient le droit. Tu n’imagines pas le nombre de personne qui donnera leur âme pour une puissance qui ne peut pas garder ! C'est risible !

En tout cas, ma réputation m'avait précédé. C'était à cette période que j'ai rencontré notre Roi. Bien qu'à l'époque, il n'était qu'un démon comme les autres. Oui, ça peut sembler difficile à croire, mais c'est le cas. Il est venu, une femme dans les bras. Il avait une requête que normalement, je n'aurais même pas écouté. Sauver la vie de la femme. C'était impossible en soi… Du moins, dans ce corps. Je lui proposais de garder sa femme, le temps que je trouve un moyen de soigner la démone. À vrai dire, il y avait une possibilité, mais ça condamnait l'enfant. Et ça, ils ne voulaient pas, ni lui, ni elle. Elle avait besoin de son corps pour la naissance. En tout cas, il me la laissa à ma garde, et partie accomplir sa vengeance, pendant que moi, j'avançais vers mes objectifs.

Dans mon propre univers et mes recherches, je n'avais pas remarqué que le monde avait évolué autour de moi, et la majorité du monde ne voulait rien avoir affaire avec moi, ce qui n'était pas plus mal. Mon royaume des morts se propageait donc lentement, mais sûrement. Je plantais surtout des graines pour le futur pendant cette période. Donnant du pouvoir à moult démons, qui à leur mort, me donnaient ce que j'avais donné ET ce qu'ils avaient. C'était parfait. Mieux encore, d'un touché désormais, j'étais capable de voler les âmes des démons qui se présentaient à moi. De ma simple présence, les démons s’effondraient.

Oh, bien évidemment, j'avais déjà entendu parler d'Hadès à cette époque, et qu'il était devenu notre nouveau Roi, pourtant, les rares fois qu'il visitait, je ne fis aucune allusion ça. J'en avais rien à faire. Mais tu sais déjà pourquoi. Je ne me sentais pas concerner par les luttes de pouvoir, et je laissais donc le royaume des démons prospérer dans les flammes. J'ai d’ailleurs ralenti mes actions sur le monde, et laisser la vie reprendre ses droits. Oui, car si tu ne l'avais pas compris, je pouvais être la maîtresse de la mort que dans deux conditions : Premièrement, il me fallait la vie, l'opposé direct de la mort. Plus de vie, veut dire plus de morts, c'est une équation très simple.

La deuxième est très simple. La mort devait frapper, et si je n'avais simplement pas d'êtres vivants, alors je n'étais plus utile dans l'équation. Donc mon existence même serait devenue elle aussi inutile… Où est-ce le cas ? À ton avis, pourquoi j'ai créé la Thrène, mon royaume souterrain des morts ? Je vais te dire la réponse vu que tu ne la trouveras pas. Je le sens dans ton regard perdu que tu n'es pas capable de me comprendre. Ou tu as simplement perdu le fil… Tu te rappelles de mes expérimentations ? La voilà ma plus grande expérimentation. Qu'est-ce que la Mort ? Est-ce une fin ? Ou bien un recommencement. J'essaye de la comprendre, et j'ai créé un royaume de mort pour cette unique raison. Et c'est une des raisons pourquoi je garde cette démone sous ma garde très étroite.

Cependant, une chose manquait à mon équation… Une race autre que celle des démons. Car je savais que ma réponse se trouvait ici au fond. Je devais trouver un moyen de tuer une personne, et de la faire renaître en démon… Pourtant, j'ai remarqué une chose pendant ma longue vie… Étrangement, les démons ne naissaient plus, ou presque plus, d'une autre âme… Et ça, ça me faisait poser davantage de questions dont je n'avais pas les réponses… Et c'est pour ça, qu'après de longues réflexions, j'ai pris une décision que je ne pensais pas faire… Je me suis présentée à Hadès après toutes ces années, et pour une fois, c'est moi qui fis le premier pas, et pas l'inverse.

Je lui avais demandé les corps des démons qui mourraient, ainsi que des volontaires ou des criminelles qui seront sacrifiés dans mon domaine, le puits d'Erèbos, qui était devenu craint des criminelles, car ils savaient que la mort qui les attendait là-bas ne serrait pas douce. Au fait, ils avaient tort. Elle était inexistante, vue que je leur enlevais la mort. J'absorbais leur âme après tout. En tout cas, mon existence connue au grand jour, bien que ma relation avec le Roi soit inconnue, il ne fallait pas longtemps pour que des rumeurs circulent sur moi, et mon bras… Une rumeur intéressante, que mon bras est un stigmate du monde et de sa souffrance… Ce n'était pas vraiment vrai, mais c'est de là dont vient mon titre de Stigmate de la Mort.

En tout cas, mes créations et mes expériences avançaient, cherchant toujours à comprendre cette chose qu'on appelait l'âme, et que je savais capable de créer des corps par sa simple volonté, alors réparer un corps devait être possible. C'était ce que je recherchais pour la jeune femme. Non, c'était même plus simple que ça. Un moyen de sur-dynamiser, par son âme, notre régénération naturelle pour la sauver de ses blessures mortelles. Mais j'étais embêté, car les âmes des démons ne semblaient pas pouvoir se réincarner, ce qui voulait dire qu'ils nous manquaient une chose que nous avions perdue… Dans une impasse, il semblerait que le destin ait choisi de m'offrir une chance pour découvrir les secrets de l'âme… Un nouveau monde remplis de race non-démoniaque.

Hadès comme moi avions notre vision sur ce monde, et nous avons donc voulu le conquérir. J'étais allé sur les champs de bataille, pour dévorer des nouvelles âmes, et récupérer des précieux spécimens, que j'ai sacrifié pour ma cause, et celle de notre Roi… Mais avant qu'on est pu dominer ce monde, Hadès avait été défait. Pire, les traîtres avaient voulu prendre le pouvoir. Une broutille juste pour prendre le pouvoir… En tout cas, les deux ont fini leur duel en égalité, et notre monde est désormais scindé entre les deux puissances comme à l'époque.

Oh, ne te méprends pas. J'adore cette situation, car ça veut dire une seule chose. Plus d'âmes pour moi et mon dominion de la mort. Et ça ne me donne que plus envie de m'écarter de ce qu'on appelle la vie. Mais j'avais une promesse à tenir à Hadès, et sa femme à faire revenir. C'est pour ça que je suis resté à ses côtés, et que depuis, entre mes recherches, j'améliore son armée avec des créations horrifiques. Je suis sûr que tu peux en nommer un ou deux dans ta tête, là, actuellement.

Enfin, ainsi a été ma mort. Oui, ma mort. Je ne suis plus en vie depuis que j'ai été transformée en démone. Cependant, il semblerait que je sois la seule à m'être rendu compte que de cette chose, ou peut-être je suis la seule à l'avoir accepté. Même notre Roi est la preuve à cela, que c'est une chose qu'il ne peut accepter, alors que nous, les démons de première génération, savons plus que quiconque ce qu'est la mort. Peut-être que cette femme est la raison du pourquoi, il a oublié cette vérité… Oui, la Vie est vraiment une horrible chose. Celle-ci est capable de voiler la face d'une personne avec un beau mensonge, qui préfère ne pas voir la terrible vérité qu'est la mort.



Nom du flux et type de flux: Flux magique type Nécromancien

Arme: Lame-fouet et sa magie

Style de combat: Elle cherche à incapaciter son l'adversaire

Formations: Formation en solitaire, pour son propre plaisir

Puissance: Magie

Endurance: réponse ici







Le flux magique de Selah est la nécromancie. Bien que sa nécromancie est assez particulière. Il est plus exact d'appeler son flux par sa capacité, la dévoreuse des âmes. Concrètement, sa magie lui permet d'absorber les âmes des personnes qu'elle tue, ou qui meurt proche d'elle, pour utiliser leurs âmes et les ajouter à la sienne. Mais là n'est pas la seule capacité de son pouvoir.

Une fois les âmes dévorées et transformé en vitalité pour la sienne, elle peut fragmenter sa propre âme, diminuant ainsi sa longévité gagnée, pour l'utiliser dans divers rituels : Nécromancie, Malédiction, Contrat, tout ce qui touche aux arts qu'on appelle la magie noire et qui peuvent nécessiter son âme lui sont accessibles.

Voici des exemples sur ses capacités magiques :

- La faucheuse :
Cette compétence lui permet de dévorer toutes les âmes qui quittent les cadavres des environs, augmentant donc la puissance de la sienne, et donc sa longévité. Cela lui donne bien évidemment une plus grande âme pour utiliser ses pouvoirs. Son bras droit est naturellement capable d'absorber les âmes des êtres vivants de ce qu'elle touche, bien que le processus est plus long, vu que le corps s'accroche encore à l'âme. Pour une personne, le fait de voir son âme absorber le fatigue.

- Baptêmes morbides :
Est capable de réanimer les morts, en leur insufflant une partie de son âme dans les cadavres, ou toutes entités propices à la nécromancie, comme les esprits par exemple. Ce que ça signifie, c'est qu'ils ne peuvent trahir Selah, chacun ayant une partie de son âme. De plus, ils vu qu'une âme les animes, ce n'est pas des marionnettes. Certes, ils ne sont pas aussi indépendants qu'un vivant, mais ils n'ont pas besoin que Selah les contrôlent pour pouvoir agir.

- Runes de la Ruine :
Ces runes sont inscrites sur l'ensemble du corps de Selah. Quand elle est touchée, de ses blessures un miasme s'en dégage, et tous ceux qui ne possèdent pas son âme et qui touche le miasme voit leurs cellules mourir petit à petit. À terme, un corps peut tomber en poussière s'il reste trop longtemps en contact avec le miasme.

- Contrat démoniaque : Selah est capable de donner une plus grande puissance à une personne en lui donnant une partie de son âme. Mais le payement tut du contrat est très simple. L'âme de la personne lui revient. Son morceau d'âme lie celle du contractant à l'âme de Selah, et quand celui-ci mourra par la corruption démoniaque de la Stigmate, elle aura gagné une âme supplémentaire. C'est un investissement sur le long terme tout simplement. Mais pour elle, une vie n'est rien à attendre.

- Claquement de l'au-delà :
Une des rares capacités de Selah qui n'utilise pas son âme mais pleinement son flux magique. En claquant les doigts de sa main gauche, le flux présent en grande quantité dans son bras réagit et crée une vague d'énergie qui, au contact d'un autre, sape le flux de la personne. Le flux particulier de Selah abîme celui des autres, diminuant les réserves qu'ils possèdent.


PHYSIQUE
La première chose que vous pouvez apercevoir en admirant Selah, c'est ses yeux jaunes orangés, qui sont visibles de loin, et semble lire votre âme dès que ses derniers se posent sûr vous, comme si elle cherchait à déterminer si oui ou non vous êtes dignes de son temps.

Mais ce n'est évidemment pas la seule caractéristique qui définit le physique celle que l'on nomme la souveraine éternelle. Sa longue chevelure d'argent, lisse et soyeuse, lui tombe jusqu'au-dessus des mollets, et semble à chacun de ses mouvements danser avec son corps, lui donnant ainsi une prestance impressionnante. Sa peau laisse et claire, ses lèvres qui forment presque constamment un petit rictus supérieur, et son petit nez retroussez semble être les visages d'une jeune femme un peu arrogante, mais qui est amicale, et qui donne l'envie de l'approcher…

Fuyez, pauvres fous, si vous pensez ainsi. La femme, d'une taille moyenne et d'un corps fin et presque parfait, sans la moindre trace est un monstre que vous ne pouvez confronter. Sa seule présence suffit à faire tomber les démons les plus faibles. Et ceux qui sont encore conscients ne peuvent qu’apercevoir que la monarque de la Thrène est vraiment une démone. Son bras gauche, contrastant avec tout le reste de son corps, est d'un violet si sombre qu'il apparaît noir aux yeux du monde, et dessus, d'innombrables lignes d'un violet éclatant trace leur chemin dans la chair de l'apôtre de la mort. D'ailleurs, après une inspection plus minutieuse, pour remarquer que ses marches sont présentes, bien plus discrètement, sur tout son corps ? Des runes de puissances, ou bien le flux magique si puissant qu'il se matérialise sur son corps ? Peut-être, c'est des malédictions qui touches quiconque ose la toucher ? Vous ne le savez pas, et vous n'avez pas réellement envie de tester.

Si vous devez finir sur un aspect de son corps très particulier, ça serait ce qui semble ses ailes. Non seulement, elle ne donne pas l'impression d'être relié au corps de la jeune femme, mais ses derniers ont une forme étrange. Trois d’entre elles sont des sortes d'ailes angéliques, alors que les autres de sortes de piques. Mais peut-être ne sont-elles pas des ailes ?


CARACTERE
L'ambition… C'est peut-être la première chose qui définit Selah. Mais ne vous trompez pas. Elle n'est guère intéressée par le contrôle du monde, et c'est bien pour cela que pendant longtemps, elle n'a jamais agit. Que ce soit avant la domination des démons, pendant la lutte des deux seigneurs de guerres, ou encore pendant le règne d'Hadès, elle n'en avait que faire des puissances gouvernantes de la Vie. Non, son ambition est bien autre. La Mort, c'est tout ce qui l’intéresse. Domptez la Mort elle-même et devenir sa maîtresse, voilà à quoi elle aspire.

Pour cela, elle n'hésite pas à utiliser de différents moyens pour atteindre ses objectifs. Qui sont très simple à vrai dire. Créer le monde d'après dans le réel, un au-delà dans la vie, pour se permettre de jouer avec la Mort, gonflant celle-ci à chaque fois que la Vie est créée. C'est une femme compétente, capable d'utiliser ses capacités de manières très créatives. Hautaine avec les autres qu'elle considère soit comme des enfants, soit comme des imbéciles qui se voilent la face sur leur destinée, qui est de mourir. Après la vie viens la mort, c'est le naturel du cycle. Mais tous préfèrent la fuir… Tous, mais pas elle.

Individualiste, même si elle est désormais connue la Stigmate de la Mort d'Hadès ainsi que la plus grande nécromancienne du royaume, elle passe très peu de temps avec les autres démons, dont elle considère leur intérêt comme futile. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle à préférer rejoindre Hadès que le roi des enfers. Toute cette histoire pour un pouvoir qui le quittera à sa mort… Vraiment pathétique. Évidemment, elle est aussi une manipulatrice, qui n'hésite pas à attirer des malheureuses personnes dans ses griffes pour ne jamais les relâcher… Comme la mort ne relâche jamais celle qu'elle fauche.

C'est une femme diabolique, qui n'hésite pas à faire des expériences aussi loufoques que dangereuses, à réduire en bouillie ses ennemis, et même à aspirer jusqu'à la dernière goutte de vie de ses propres alliés. Pourtant, Selah est… Selah. Une femme très unique et particulière, qui peut être aussi déjantée que sérieuse, et est totalement décontracté dans ses actes et ses changements d'humeurs, comme si au fond, ce n'était pas si grave. N'est-ce pas le cas ? Au final, on arrive tous au même point après tout.

Vous l'aurez compris, Selah est une fataliste. Pas vraiment dans le sens que tout est défini, mais que tout à une fin. Que ce soit un règne, une relation ou la vie, tout est condamné. Comment ? Pourquoi agit-elle alors, si elle est aussi condamnée à mourir ? C'est très simple pourtant : elle est déjà morte.


QUELQUES QUESTIONS

Son ambition : Manger des âmes et rester éternel, et tuer un dieu pour le ressusciter comme son esclave et propager la Thrène dans le monde.

Que pense-t-il des autres religion :
Futile, leurs dieux ne sont pas là pour les aider

Que pense-t-il du chef de son clan : A hâte d'entendre le splendide Requiem d'Hadès et fera chanter la Thrène en accompagnement. Mais elle le fait par ambition.

Ce qu'il aime : La Mort, les sculptures de laves fait avec les corps d’autrui, sa chimère de compagnie et ses créations diverses.

Ce qu'il déteste :
Ceux qui ne comprennent pas la vérité sur la mort, les naïfs qui se voilent dans les mensonges de la Vie et Elwynn, elle préfère un monde comme celui des terres interdites.

Son origine : ???

Lieu de résidence : Le puits d'Erèbos, sa propriété personnelle. Mais possède une résidence secondaire à Pandémonium pour ses fonctions.

VOIR LE PROFIL
Aventures : 5
Pièces d'or : 119
Stigmat
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Oct - 22:14

VALIDATION

Coucou toi  

C'est à moi que reviens l'honneur de valider la grande Stigmate de la Mort !

Selah est un personnage vraiment bien écrit avec une personnalité et une histoire que j'ai trouvé très bien menée. Sa quasi-obsession pour la mort la rend vraiment intéressante et ta plume est très jolie. J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié la façon dont tu apportes l'histoire avant sa naissance. Une démone bien stylée donc !


C'est donc une VALIDATION pour toi et ta devil queen  

Comme Selah est une démone, elle gagne automatiquement +2 en Agilité. Tu pourras ensuite attribuer 20 autres points dans les différents critères statistiques.


Encore bienvenue et bientôt pour le plein de rp !
Fiche by Sunhae ©️ Ichizoku-no-kurasshu - V3
VOIR LE PROFIL
Aventures : 9
Pièces d'or : 163
avatar
Voir le profil de l'utilisateur