x_ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt.

x_ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt.





Un petit imprévu [Pv Daemon Evaeniel]

Ven 14 Juil - 16:02
Un petit imprévu
«   Daemon  &   Ozorä   »


Habituellement, le territoire Rhûn est un endroit calme et agréable. Il fait bon y vivre et les gens y sons accueillants et très sympathiques pour la plupart. Ils vivent dans une certaine paix là où rien ne vient perturber leur quotidien. Mais il ne faut jamais se fier aux apparences. Rien n'est trop beau, il y a toujours l'envers du décors, ce que l'on cache au grand publique. Moi ? Les deux côtés du rideau m'intéresse, mais la plupart du temps, je ne suis juste pas du bon côté...

-D'accord... t'as gagné. Alors ?

L'homme croisa les bras, prêt à entendre ce qu'il voulait savoir. Quant à moi, je souriais, assise sur ma caisse, balançant légèrement mes jambes tout en regardant mon interlocuteur qui semblait quelque peu agacé:

- Ils se sont donnés rendez-vous dans un vieil entrepôt de la base ville à une heure du matin pour procéder à l'échange. Le parchemin sera remis en main propre par le chef en personne. Seulement, l'endroit sera bien gardé. Le seul endroit qui ne sera pas sous surveillance, c'est le toit.

-J'ai entendu dire que l'échange se ferait à minuit derrière l'auberge au sud de la cité blanche... T'es pas en train de me rouler au moins ?

Je grimaçais. Il était juste en train de douter de la véracité de mes informations et de ma bonne foi:

-Moi ? Mentir ? C'est bien une des choses que je sais pas faire... comme la cuisine d'ailleurs.

-Alors pourquoi on a pas la même version ?

-Parce que moi je suis maligne et que toi t'es simple d'esprit !

L'homme haussa un sourcil, visiblement supris de ma réponse et pas très content de voir que je me moquais de lui:

-Non mais traite moi de con pendant que t'y es...

-Ah? J'ai pensé un peu trop fort ? Excuses moi mon canard je voulais pas te vexer. Mais ce que tu as entendu c'est un leurre. Effectivement, il y aura du monde mais pas de parchemin. Tu te doutes bien qu'ils sont pas débiles au point de laisser l'information circuler librement.

-Alors comment t'es au courant toi ?

-Ça, c'est une autre histoire que tu n'as pas besoin de connaître à moins de payer un bon gros supplément. Ah! Et la prochaine fois que tu doutes de moi, j'augmente les tarifs ~

Il reprit son calme, ayant comprit que le rouler ne me servirait à rien, à part ruiner ma réputation si durement forgée. L'homme tendit une bourse d'or généreusement garnie, veillant à ce que personne ne fasse irruption dans la ruelle pour compromettre la transaction. Le quartier marchand est un endroit très fréquenté, surtout en début d'après midi. Nous n'étions donc à l'abri de rien.

Justement. A peine la bourse d'or en main, une voix rauque et virile comme je les aimes se fit entendre au bout de la ruelle.
Trois garde, fiers de nous avoir prit la main dans le sac pointèrent le bout de leur nez.
Je posais la main sur l'épaule de mon complice qui était en plein blocage, surement en train de se demander comment il allait se sortir de là. Un petit sourire et une tape sur l'épaule de celui-ci, je descendis de ma caisse:

-Amuses toi bien~

Ni une ni deux, je pris mes jambes à mon cou pour rejoindre la rue principale, laissant derrière moi, mon client s'amuser avec ses nouveau copains.
Je traversais la foule en ricanant, veillant à ne bousculer personne, jusqu'à ce que la même voix se fit entendre à quelques mètres derrière moi.
J’accélérai, sautant au dessus des étalages du quartier marchand qui ne manquait pas d'animation. Une trajectoire aléatoire pour semer le garde, essoufflé comme un bœuf qui reprenait sa respiration pour beugler quelques jurons. Malheureusement pour lui, je courrais bien plus vite.
Un élément attira mon attention. Soudainement, je m'arrêtais, tournant la tête, fixant une affiche sur le mur parmi tant d'autres. Je m'approchais, tendis les mains pour l'attraper et commença à l'examiner de plus près. Un nouvel avis de recherche, rien que pour moi. Je grimaçais, pas très convaincue par le dessins censé me représenter et par le montant de la prime, un peu trop bas à mon goût:

-Ils sont sérieux là ? En plus, mon nez est pas si gros... Mais regardez moi ça, c'est pas du tout ressemblant ! Le dessin d'avant était bien mieux... puis je vaut mieux que ça quand même...

Agacée, je froissais le bout de papier avant de m'en débarrasser et de reprendre ma course.
Soudain, un choc. Je n'avais pas eu le temps de freiner que je venais de foncer dans quelqu'un. Tombant au sol, j'atterrissais sur mon fessier. Relevant la tête, j'examinais plus en détail la cause de ma chute. Un jeune garçon à la chevelure blanche aux reflets colorés était lui aussi tombé au sol. Je me relevais, l'aidant également à se redresser:

-Excuses moi, j'ai pas fais attention, ça v...

Je fis coupée par la voix du garde qui se rapprochait:

-Raaah il va pas me lâcher celui là.... Bon toi viens avec moi !

Je le repris par le bras que je venais à peine de lâcher et l'entraîna dans ma course. Au premier croisement, je pris une ruelle pleine de caisses et de vieilles planches laissées par les marchands.
Accroupie au sol derrière ces tas de bois, je posais la main sur la bouche du jeune garçon. Il pouvait très bien appeler à l'aide, il aurai pu dire au garde par ou j'étais partie ou même me retenir si ma tête lui était familière... Je n'avais pas eu le choix. Et puis, je n'avais même pas eu le temps de m'excuser.
Je le retenais, de peur qu'il se débatte avant de le rassurer, chuchotant d'une voix douce et posée, toujours la main sur sa bouche pour éviter qu'il ne fasse trop de bruits:

-Surtout, pas un mot. C'est pas très agréable, je sais  et tu m'en vois navrée. Je te demande juste de patienter le temps que mes supers nouveaux copains soient assez loin pour sortir...

J'échappais un soupire, avant de reprendre avec le sourire:


- Ah, et je voulais m'excuser de t'être rentrée dedans, j'aurais du faire plus attention.


VOIR LE PROFIL
Aventures : 200
Pièces d'or : 16820
Puissance* : 100
Citoyen
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


Ven 14 Juil - 19:49


 
Un petit imprévu.


Je marchais dans les rues du quartier marchand. Je voulais faire quelques courses pour la semaine. Cette journée avait tout de la journée la plus banale du monde. Je m'étais réveillé à cause du soleil, j'avais fais un peu de ménage, grignoter quelques fruits pour déjeuné ... Comme presque tous les jour depuis que j'étais chez les Rhûns. Je n'avais pas trouvé d'activité qui pouvait remplir mes journées. Donc, c'était globalement l'ennui à chaque jours. Mais pas aujourd'hui. Ce jour là n'était pas un jour banal.
Tout était partit d'une simple bousculade. J'avais fini le cul à terre et ce serait faible de ma part d'admettre que j'ai eu mal... Mais j'ai eu mal. Quand j'ai regardé l'auteure de cette maladresse, j'ai vu une femme aux cheveux noirs. Elle commençait à s'excuser quand une voie grave l'interrompit. Je cherchais du regard et vit un garde qui semblait en avoir après la femme qui m'aidait à me relever.

Ce fut là que tout commença...

Elle se mit à courir et...

" Bon toi viens avec moi ! "

Elle me tira, m'entraînant dans sa course sans que je n'eus le temps de comprendre ce qu'il se passait réellement. Je m'essoufflais plutôt vite, alors je fus heureux qu'elle ne s'arrête, bien que la situation était plus effrayante qu'autre chose, car elle m'immobilisait une fois que nous étions caché, couvrant ma bouche pour m'empêcher d'appeler à l'aide. J'attendais patiemment, ma peur cacher, perceptible que par les battements accélérés de mon cœur qui accélérait mon souffle. Je ne pouvais pas me permettre de trembler, alors je me contenais. Sa voix me rassurais un peu, elle n'avait pas l'air de me vouloir du mal. J'attendais donc qu'elle retire sa main de mes lèvres avant de lui répondre, chuchotant au cas où.

" Oui ce n'est pas agréable, je ne veux pas que l'on croit que je suis embarqué dans vos affaires... Car, arrêtez moi si me trompe mais, on est pas poursuivit par la garde pour rien. "

Je n'étais pas tant désagréable dans ma façon de parler, juste franc. Mais je ne voulais pas rester sur une touche négative, c'était probablement risqué...

" Et pour la bousculade... Je vous pardonne. "






© Mellusa ~


VOIR LE PROFIL
Aventures : 12
Pièces d'or : 163
Puissance* : 100
Citoyen
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


Sam 15 Juil - 17:54
Un petit imprévu
«   Daemon  &   Ozorä   »


Je le fixais avec étonnement. Il semblait coopérer plus facilement que prévu, ce qui au final m’arrangeai bien. Je l'examinais du regard, intriguée par le tatouage qu'il portait sur la joue, mais aussi presque fascinée par ses yeux vairons. J'ai toujours aimé les choses atypiques, qui sortent de l'ordinaire. Le jeune garçon semblait se calmer, ayant visiblement comprit que lui faire du mal n'était certainement pas dans mes objectifs. J’ôtais ma main de sa bouche pour le laisser respirer un peu et rendre la situation plus confortable pour lui. Il repris sa respiration et en profita pour prendre la parole, lui aussi en chuchotant:
 
-Oui ce n'est pas agréable, je ne veux pas que l'on croit que je suis embarqué dans vos affaires... Car, arrêtez moi si me trompe mais, on est pas poursuivit par la garde pour rien .

Je roulais des yeux, une mine embarrassée comme si je m'apprêtais à mentir, comme la mauvaise menteuse que je suis. Mais bon, il semblait assez malin pour comprendre la situation. Evidemment, on voyait bien que celui qui me courrait après n'était pas là pour mon joli sourire. Je soupirais avant de laisser échapper un petit rire pour détendre l'atmosphère :

- Ah oui ? Moi qui pensais que c'était pour mon joli sourire, me voilà déçue... Non plus sérieusement, tu n'as pas à t’inquiéter, ils ont l'habitude que je leurs file entre les mains, c'est pas maintenant que ça va changer ~"

Je m'arrêtais un instant, une autre voix se fit entendre. Visiblement, ils avaient mis la main sur mon client...dommage, ça fait une source de revenus en moins. Un petit silence prit place, on pouvait entendre les gardes un peu plus loin qui s'étaient regroupés, visiblement plus déterminées que je ne le pensais. Mon regard se posa sur mon partenaire provisoire, toujours en souriant:

-C'est vrai que c'est pas très poli, je ne me suis pas présentée. Je suis Ozorä, ravie de voir que tu semble compréhensif. Mais ne t'inquiète pas, dès que la voie est libre, je pourrais peut être trouver un coin ou attendre que les trois mousquetaires se calment...

C'est vrai, il ne me restait plus qu'à être sûre que les gardes soient assez loin pour pouvoir sortir et me trouver une cachette plus confortables que ces tas de caisses et ces tissus d'étalages poussiéreux. Je riais encore doucement, toujours vigilante et à l’affût du moindre bruit:

-Et sinon, sans indiscrétions: c'est quoi ton nom ?



VOIR LE PROFIL
Aventures : 200
Pièces d'or : 16820
Puissance* : 100
Citoyen
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


Sam 15 Juil - 19:23


 
Un petit imprévu.


Je ne savais pas si je devais rire ou non à sa blague sur la raison qui causait le fait qu'elle était poursuivit. Je décidais de sourire un peu et je continuais de l'écouter, restant silencieux le temps de ses explications. Visiblement, elle avait tout de même taper un peu à côté. Oui, elle partirait tout ça, ce n'était rien de grave, elle ne me ferait aucun mal et il suffisait d'attendre sans se faire remarquer. Mais elle ne pouvait visiblement pas me garrentir qu'il n'y aurait aucun mal entendu sur le faire qu'elle m'ait embarquée dans sa fuite comme si elle me connaissait et que j'avais aussi une raison de fuir. Alors elle avait peut-être l'habitude de ce genre de course poursuite... Mais pas moi ! Et je n'avais pas l'habitude et je n'avais pas envie d'avoir à en prendre l'habitude.

Enfin, elle admit son impolitesse et se présenta sous le nom de Ozorä, ce qui ne me disait absolument rien. Selon elle, j'étais quelqu'un de compréhensif et cela lui faisait plaisir. Je souriais un peu, je faisais de mon mieux pour rester calme en toute situation et pour essayer de comprendre avant de juger.

" Cela me semble juste normal. " disais-je.

Je disais cela car c'était la vérité, juger sans savoir n'était jamais une bonne chose.
Par la suite, Ozora me demanda de façon plutôt polie, me sembla-t-il, mon nom. Je n'étais toujours pas rassuré de me retrouver dans ce qui s'apparentait à une cavale avec elle, mais dire mon nom ou non n'allait pas changer la situation alors autant coopérer et discuter avec elle.

" Je m'appelle Daemon. Enchanté. "

Je souriais un peu, car il fallait bien se montrer gentil et que je n'avais pas de raison d'être hostile, malgré la situation ...






© Mellusa ~


VOIR LE PROFIL
Aventures : 12
Pièces d'or : 163
Puissance* : 100
Citoyen
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


Dim 16 Juil - 21:23
Un petit imprévu
«   Daemon  &   Ozorä   »


Le jeune garçon se présenta à son tour sous le nom de Daemon. Bizarrement, ça lui allait plutôt bien... aller savoir pourquoi. Je gardais mon sourire, tout en restant à l'affut des moindres bruits et beuglements suspects. Il avait l'air d'un garçon poli et sympathique qui ne jugeai pas les gens au premier regard. Il gardait son calme comme il pouvait et était assez mature pour comprendre la situation: ce qui était pour moi plutôt rassurant.
Je continuais de le regarder, intriguée par le tatouage qu'il portait à la joue. Je m'assied en tailleur, adossée à la caisse en bois, face à mon jeune interlocuteur:
 
-Tant qu'on est là... autant discuter un peu!

Je terminais de me mettre à l'aise, souriant de nouveau, toujours de manière rassurante. Il n'allait rien lui arriver. Et puis si on venait à nous trouver, je ne prendrais pas les jambes à mon cou en le laissant tout seul. Il semble bien trop gentil pour être embarqué dans les problèmes des autres, ce ne serait pas humain de lui foutre des problèmes sur le dos :

- Ta tête de ne dit absolument rien. Tu es d'ici ? Tu ne semble pas être un adolescent rebel... Pourtant tu as un sacré tatouage sur la joue."

C'est vrai que je n'avais jamais vu ce genre de tatouages, et il attisait ma curiosité. Je fis mine de réfléchir quelques instants et quelques souvenir me revinrent à l'esprit:

-J'ai déjà vu ce genre de pratiques. ça va des emblèmes familiaux à l'appartenance à une organisation... Ou peut être est-ce un sceau? Dis moi donc je suis curieuse~

J'étais prête à l'écouter, mais m'arrêtais un instant, riant à voix basse:

-Oh et si mes questions sont indiscrètes, tu n'es pas obligé d'y répondre... Mais j'ai une curiosité à nourrir et il se trouve qu'elle a grand faim ! Si tu veux,
rien ne t'empêche de me poser des questions également, ça va dans les deux sens~




VOIR LE PROFIL
Aventures : 200
Pièces d'or : 16820
Puissance* : 100
Citoyen
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


Sam 7 Oct - 15:51


 
Un petit imprévu.


Je fus surpris qu'elle veuille engager une conversation avec moi, mais cela ne me dérangeait pas. Du moins, cela ne me posait aucun problème avant qu'elle n'aborde avec une insistance soudaine la marque qui apparaissait sur ma joue. Je détournais le regard le temps qu'elle finisse avec ses questions et suggestions ainsi que ses commentaires.
Ce fut probablement grâce à cela qu'elle songea à se demander si c'était indiscret de sa part de poser cette question.

" Disons que ce n'est pas un sujet que j'apprécie aborder... Mais je comprends votre curiosité... "

Après tout, cela me déplaisait bien mais je pouvais comprendre que l'on ne se questionne ... D'autant plus qu'on ne pouvait pas la louper, cette marque qui apparaissait de façon plus qu'évidente sur mon visage. Il est normal que les gens se questionne sur une chose pareille...

" Et comme je comprends  votre curiosité je vais répondre de façon brève,
il s'agit d'une appartenance à une famille.
"


C'était bref et efficace, il n'y avait nul besoin de détailler d'avantage. Je présumait qu'elle même n'avait pas forcément envie de m'entendre détailler ma biographie et ce malgré le temps à perdre.
Je la regardais en silence, réfléchissant à de quoi ne pas laisser ce silence nous ennuyer. Si déjà nous étions dans une telle situation, j'avais bien le droit de savoir si je pouvais ou non savoir ce qui nous avait emmener ici. Je ne comptait pas être insistant.

" Et... Est-il indiscret de demander ce que ces personnes vous voulaient ? "





© Mellusa ~


VOIR LE PROFIL
Aventures : 12
Pièces d'or : 163
Puissance* : 100
Citoyen
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


VOIR LE PROFIL
Contenu sponsorisé