Mar 12 Juil - 11:33
La Colère
Résumé... (résumé rapide de la vie actuelle de votre personnage)
  • Dates
  • des
  • moments
  • forts
  • Dates
  • des
  • moments
  • forts
  • Dates
  • des
  • moments
  • forts
La peur
Retranscrivez la légende de votre personnage:


La lame noire de la colère :



Janvier 150: Sa lame ténébreuse enflamme l’air dans une symphonie d’acier, encerclé par des armées en guerre et combattant avec zèle… Il construit sa voie avec le sang des infidèles, menant son ascension par la force et le pouvoir. Ceux qui tremblent périront rapidement sous l’acier et le courage, entrainant avec eux les traitres et les lâches. Ce triomphe de la volonté, plus que toute chose, démontre comment le destin prendra des vies et comment des armées tomberont.

Son armure, luisante dans l’éclat du crépuscule, échauffe l’atmosphère dans une valse d’acier et d’os. Encerclé de toute part, ne combattant que pour sa propre vision des choses, le roi sans trône s’élève, son épée de sang et de magie dressée vers les cieux qui l’ont vu naitre. Il est le bras armé du destin, devant ses yeux s’élèvent des routes et après ses pas tombent des empires. Le chemin qu’il arpente est long, tortueux, indescriptible par instants, mais il foule les galets de la vie car il en a toujours été ainsi.

Du chaos des batailles s’élèvent nombre « héros » dont la frénésie attire le chevalier noir sur le chemin du dernier voyage. Nombreux sont ceux qui l’arpentent avant lui, les autres restent prostrés sur les pavés de la crainte. Qui est le plus insensé des deux camps ? Il n’y a aucune réponse, mais la lame noire continue toujours de s’abattre. L’ascension des immortels arrive, et elle laisse la crainte et la mort dans son sillage…





Faire face à son destin :



13 Juin 176: Elle était là, présente devant moi comme dans un rêve. Apaisée? Elle semblait bien en porter le masque. Celle que j'aurais pu appeler "fille" mais que je ne peux plus à présent que combattre, celle qui écouta mes tourments alors qu'elle n'était qu'une enfant, enne enfin, qui donna à mon âme une place pour oublier le chaos de la vie...

Tu aurais pu être la plus grande guerrière de notre armée, à n'en point douter. Tu aurais pu me rendre fier, la plus belle fleur que le purgatoire ai vu naitre... Mais au lieu de cela tu nous as trahis, tu as tourné le dos à tes amis, à ta famille.

Alors pourquoi?

Pourquoi ai je à nouveau hésité? Pour quelle raison t'ai je laissé parler pour faire remonter tant de souvenirs?

Aznarël...


avatar
Aventure : 10
Age : 25

Feuille de personnage
Puissance: 0
Pouvoir: Yesod
Race: Old Deus
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ichizoku no kurasshu :: Administration :: Fiches personnages :: Journal de votre personnage-